Les petites attentions de l’être aimé, les voit-on ?

 

Voir ou ne pas voir n’est pas seulement une question de santé visuelle. Entendre ou ne pas entendre n’est pas seulement une question de santé auditive. Et si plusieurs de nos difficultés relationnelles, dont celles vécues de temps à autre au sein de notre couple, avaient pour cause les messages reçus par notre cerveau?

 

Demain, c’est la St-Valentin. Cette fête où l’amour est supposé être mis en valeur et non pas le cash que ça prend pour acheter un méga cadeau à son valentin ou à sa valentine. L’amour devrait être mis en valeur tous les jours, de façon spontanée et naturelle, pas seulement une fois par an!

Dimanche dernier, j’ai réalisé à quel point mon conjoint était un amoureux attentionné et que certains de ses petits gestes à mon égard n’étaient pas retenus par mon cerveau comme étant significatifs, importants. Pourtant, ils le sont! Je n’avais pas encore pris conscience de toutes ses petites attentions quotidiennes qu’il me porte tout bonnement, par affection, par amour, par souci de mon bien-être.

 

Et c’est là que mon alarme culpabilité s’est faite entendre :

«Et toi, que fais-tu pour lui, par affection, par amour, par souci de son bien-être ?»

 

Puis, j’ai défilé dans ma tête les souvenirs des derniers mois. J’ai pu arrêter mon système d’alarme interne, car sans m’en rendre compte, j’avais moi aussi été attentionné à son égard en posant de petits gestes anodins, gratuits, rien de grandiose, mais démontrant que je me soucie réellement de lui.

 

Se pourrait-il que l’on oublie parfois que dans la vie tout ne s’évalue pas à coup de données, de statistiques et d’argent ?

$$$

 

Parfois, j’entends des gens critiqués leur conjoint, de façon subtile, ou pas du tout, leur reprochant, entre autres, de ne pas se soucier d’eux. Suite à ma prise de conscience, je me questionne à savoir si les reproches de ces conjoints frustrés sont réellement fondés.

 

Est-on devenu aveugle en amour lorsque le train-train quotidien nous a ajoutés sur son trajet ?

 

Il y a quelques années, j’ai réalisé que j’avais de la difficulté à vivre le moment présent. Mes yeux regardaient et mes oreilles écoutaient, mais pas mon cerveau. Étant occupé à traiter des dossiers plus prioritaires que MOI je lui avais ordonné. Encore aujourd’hui, il m’arrive d’oublier que l’essentiel dans la vie, c’est d’avoir conscience qu’au-delà de la nôtre et de nos préoccupations, la vie est partout, sous différentes formes et continuellement en mouvement.

Quand ça ne va pas, je prends une marche et observe avec attention la nature, les animaux, les insectes, les piétons et les automobilistes, et je me dis que peu importe mes soucis, ce n’est pas la fin du monde; la terre continue de tourner et la vie de se manifester. Ce que je vous décris n’a rien d’extraordinaire et ce n’est pas un concept nouveau, c’est ce que l’on appelle « la pleine conscience ».

Pas étonnant que l’on ne perçoive pas toujours totalement ce que notre conjoint dit ou fait pour nous, pour notre couple si l’on considère que vivre pleinement l’instant présent demande toute notre attention et notre volonté, ce qui est souvent incompatible avec le style de vie que l’on a choisi.

L’amour n’est pas matériel ni monnayable, c’est un sentiment qui nous habite, jour après jour, pas seulement une fois par année à l’occasion de la St-Valentin. Il faut voir le 14 février comme un rappel aux amoureux qu’il ne faut pas prendre l’autre pour acquis, se demander si on lui offre toute l’attention qu’il mérite chaque jour et si la place que l’on fait à notre couple dans notre vie nous convient vraiment.

La Saint-Valentin, bien évidemment, ne sert pas à se rattraper pour les fautes commises durant l’année ou à quantifier notre amour à coup de chocolats et de roses. Un simple souper en tête-à-tête, sans distraction technologique à notre portée (on devrait les exclure plus souvent, on est devenu intoxiqué et ça affecte la qualité de nos relations) à discuter comme on le faisait à nos débuts, de nos rêves, de nos désirs, de nos projets respectifs et communs.

Je crois que c’est important de développer des projets en amoureux, petits ou grands, à court, moyen ou à long terme, ça nous permet de partager autre chose que notre simple quotidien, ça nous sort de notre routine, de notre zone de confort et ça nous offre des occasions de voir ou même de redécouvrir la personne que l’on côtoie chaque jour, mais dans un autre contexte.

 

La prochaine fois que notre amoureux nous prépare à déjeuner, nous offre un verre de vin à notre retour du boulot, masse notre dos endolori ou tout simplement, nous ouvre ses bras, suspectant quelconque tracas et tout en nous caressant le dos, nous demande ce qui nous tourmente, disons-nous que ÇA, c’est une preuve que notre partenaire s’intéresse et se souci sincèrement de nous.

 

Questions à mijoter en ce mois où le rouge, le rose et les  de tous formats sont omniprésents :

 

Et vous, quels sont les petits gestes quotidiens que vous faites avec plaisir pour votre amoureux ?

Et de son côté, quels sont les petits gestes qu’il fait pour vous ?

Comment réagissez-vous à ses petites ( parfois plus grandes) attentions ?

Et lui, comment réagit-il à vos petites (parfois plus grandes) attentions ?

 

Vos réponses seront probablement une source d’inspiration pour certains, et pour d’autres, une prise de conscience.

 

 

Bonne Saint-Valentin les amoureux! 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Les petites attentions de l’être aimé, les voit-on ?

  1. La « pleine conscience » en amour… ça vaut pour l’amitié, aussi. Je ne suis pas du tout fan du concept de Saint-Valentin, mais quand elle donne lieu à des réflexions comme celle-là, le 14 février vaut la peine, oui 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s