9 conseils pour la santé et la sécurité de nos bébés

La santé et la sécurité, autant des enfants que des adultes est une priorité pour moi. Quand un adulte choisit de ne pas prendre soin de sa vie, c’est son choix. Par contre, quand il s’agit des enfants, c’est à nous d’y voir, nous qui sommes censés faire preuve de maturité et de logique. Évidemment, comme on finit par se dire que rien ne peut nous arriver, on baisse la garde et si on est chanceux, tout sera parfait dans le meilleur des mondes, mais si la vie n’est pas tendre à notre égard, on devra peut-être faire face à notre négligence. Ne vous inquiétez pas, il n’y a personne de parfait et c’est pourquoi je vais vous faire part de quelques règles, question de se rafraîchir la mémoire.

1- Bébé commence à tenir sa tête seul vers 3 mois, alors avant qu’il ne soit capable de le faire par lui-même,  tenez son cou lorsque vous l’avez dans vos bras. Lorsqu’il est couché, pour le prendre, veuillez glisser une main en dessous de son cou et  l’autre en dessous de ses fesses.  Conseil pour vous éviter un mal de dos,  éviter de tenir votre enfant sur votre hanche, mais plutôt au centre de votre corps. Sinon, alterner de côté!

2- Dans le lit de bébé, ne mettez pas de bordure de protection, car votre enfant ne pourra pas respirer s’il se retrouve le nez collé dessus. Vous allez me dire que les possibilités que ça arrive sont très rares, vous avez raison, mais comment allez-vous réagir si vous êtes le « cas rare » de l’année? Aussi, utiliser un drap ou une couverture légère que l’enfant sera capable de déplacer ou du moins, s’il l’a en plein visage, de respirer quand même! Votre bébé n’a pas besoin d’un oreiller, donc inutile d’en mettre un. Bébé doit être couché sur le dos, sauf en période de jeu, sous votre surveillance. À partir du moment qu’il se met seul sur le ventre, ne vous inquiétez pas!

3- Autour de 4 mois, vous pouvez utiliser un siège de type «Bumbo», mais avec surveillance étroite, car bébé a encore le réflexe incontrôlé de se pencher vers l’arrière, parfois de façon brusque.

4- Votre bébé ne doit pas être laissé seul sur la table à langer, le dessus de la laveuse/sécheuse et même sur le canapé. Un bébé bouge ses bras et ses jambes et parfois, il réussit à se déplacer un peu, alors s’il est sur le bord, il risque de chuter au sol et les conséquences peuvent être très graves.

5- On ne le répètera jamais assez, ne laissez pas votre bébé sans surveillance dans son bain.

6- Le siège d’auto ne doit pas être utilisé en remplacement d’un lit de bébé.  Donc, quand vous êtes à la maison ou en visite, idéalement couchez-le dans son lit, son parc, sur une couverture au sol ou  dans vos bras! Pour les ballades en auto, faites des pauses au moins toutes les 2 heures, pour faire bouger votre bébé. Profiter du changement de couche, pour dégourdir ses jambes, dans le but d’améliorer sa circulation sanguine.

7- Ne laissez jamais bébé seul dans la voiture, sans surveillance. Aussi, toujours s’assurer que la température est confortable, ni trop chaude, ni trop froide!

8- Lorsque vous offrez à votre enfant de moins de 3 ans un jouet, dites-vous qu’il le portera à sa bouche, donc pour éviter le risque d’étouffement, vérifier la solidité des objets, même des toutous, surtout s’ils ont des décorations cousues ou collées. Aussi, la taille de l’objet est importante. Petit truc, pour les jouets sans surveillance qui se retrouve à la portée de l’enfant de moins de 3 ans ou de l’enfant qui met tout dans sa bouche,  utilisez un rouleau de papier de toilette, si l’objet passe dans le trou, il doit être utilisé en votre présence!

9- Dernier point de cette chronique, l’alimentation.  Un bébé de moins de 1 an ne doit pas manger de miel, alors même si on vous dit « moi je trempais la suce de mon bébé dans le miel » ne le faites pas, car il y a un risque pour le botulisme! Consulter la page suivante svp, pour la sécurité de vos enfants: Les risques d’étouffement

Quelles sont les recommandations au niveau de la santé et de la sécurité de vos poupons que vous avez suivies ou que vous avez ignorées et pourquoi? J’aimerais vous entendre à ce sujet! Faites attention de garder un propos respectueux s’il vous plaît 🙂

Survivre lors des canicules

Présentement, nous sommes en pleine canicule et je reviens d’une petite promenade! Ce n’est pas pour le plaisir que j’ai demandé à mes filles d’affronter cette chaleur, c’est que j’avais un rendez-vous, mais pas la voiture! Avant de partir, je nous ai aspergés d’eau avec le boyau d’arrosage et on avait tous notre bouteille d’eau! 🙂

Je me suis dit qu’il serait bien de trouver quelques trucs afin d’apprécier davantage cette température!

1- De l’eau, vous aurez en permanence dans vos superbes bouteilles d’eau réutilisables! Votre enfant n’aime pas l’eau? Ajouter un peu de son jus préféré dans son eau afin de l’aromatiser! Vous pouvez aussi y ajouter des tranches de fruits (orange, citron, lime) ou des petits fruits congelés si votre enfant est assez âgé pour ne pas les avaler et s’étouffer!

2- Vêtements légers et pâles vous porterez!

3- Porter un chapeau….je ne le fais pas comme bien des parents, j’ai essayé d’en trouver , mais je n’en ai pas encore dénicher un qui me fait 😦 Porter un chapeau ça ne rafraîchit pas du tout, ça protège des insolations,  mais question de rester au frais, mouillez le avant de le mettre!

4- Utiliser un vaporisateur d’eau thermale! Ça se glisse bien dans un sac à main 🙂 Vous pouvez aussi prendre un vaporisateur vide dans lequel vous mettrez de l’eau avec des glaçons!

5- Laissez à votre bébé une débarbouillette mouillée à l’eau froide. Il va la téter et rester hydraté. Évidemment, il faut la remettre sous l’eau de temps à autre!

6- Manger des Popsicles ou Mr Freeze! Vous pouvez faire vous-mêmes des sucettes glacées maison!

7- Manger léger (penser aussi:  moins de cuisson possible à l’intérieur de la maison) et mettre au menu des fruits! Les fruits sont gorgés de leur jus vitaminé 🙂

8-Rechercher les endroits frais: Salles de cinéma, centre d’achat, la piscine, votre bain / douche,  à l’ombre et aller profiter de vos amis qui ont l’air climatisé! Hahaha

9- Si vous avez un chien ou un chat, ne les oubliez pas svp! L’eau fraîche à volonté, si votre animal apprécie l’eau, mettez-le dans la piscine ou arrosez-le, éviter les promenades sur les sols chauds qui en plus de les essouffler, abîment le dessous de leurs pattes! Les animaux sont parfois mieux à l’intérieur que dehors sous le chaud soleil!

Bonne canicule! 😉

L’apprentissage de la propreté, quand et comment!

En tant que parents, nous avons très hâte que la période des couches prenne fin et soit loin derrière nous. C’est aussi le signe que notre bébé grandit et qu’il devient de plus en plus autonome. Cet apprentissage ne se vit pas de la même façon d’un enfant à l’autre ni au même âge. Chaque enfant est unique, même dans l’acquisition d’un geste qui nous paraît aussi simple que de se soulager sur la toilette!

Voici quelques signes qui vous indiquent que votre enfant est prêt physiquement et psychologiquement:

1- Votre enfant est conscient qu’il a fait un besoin dans sa couche, il semble inconfortable, vous le mentionnent de différentes façons

2- Sa couche reste au sec pendant quelques heures

3- L’enfant peut s’assoir et se relever seul, avec équilibre

4- L’enfant veut s’assoir sur le pot ou sur la toilette

L’apprentissage de la propreté, c’est tout un défi et pas juste pour notre magnifique trésor, mais aussi pour nous, papa et maman! Nous devons tout nettoyer, laver et sécher à chaque incident de pipi sur le plancher, le divan, dans le lit et sans compter les matières fécales qui nous recouvrent les mains et empestent notre nez à chaque tentative de tout décoller avant le saut périlleux de la petite-culotte dans le lave-linge!

En plus, on subit et on enrage à chaque fois qu’un parent nous dit que ça y est, son enfant a réussi, alors qu’il a plusieurs mois de moins que le nôtre! Ne me dites pas que derrière votre joie, un peu fausse, vous n’y avez pas songé… Chaque personne y va de son conseil et parfois, en arrière-plan on entend la musique du jugement qui fait rage! Grr tout un coup dur pour notre orgueil parental!

De mon côté, je croyais que ces étapes se dérouleraient facilement vu que j’ai aidé quelques familles, dans le cadre de mon travail, à franchir ce cap. Je pourrais dire que malheureusement ce ne fut pas le cas pour une de mes filles.  En fait, grâce à ma grande fille, j’ai appris qu’en tant que parent, adulte, je ne peux choisir, imposer certaines choses, même si j’essaie très fort. Je me dois de proposer, suggérer, encourager, soutenir, féliciter et mon rôle s’arrête là. L’enfant décide d’y aller quand il sera prêt et ce n’est pas nous qui va lui dicter « Là aujourd’hui, tu es prêt, go! »

Ma plus vieille a été propre, de jour, un peu avant ses 3 ans pour ce qui est de l’urine, mais pour les matières fécales, environ un an plus tard. Tandis que ma plus jeune, ça s’est fait naturellement, par elle-même, vers 2 ans et 4 mois, autant de jour que de nuit pour les pipis et les cacas!

Ma grande s’est sentie prête quand nous avons lâché prise et que nous avons souligné que ces réussites et en tentant du mieux que l’on peut de rester neutre lorsque nous devions tout nettoyer! Ouf, pas facile à faire ça… J’ai aussi fait un petit tableau de récompenses qui au début, n’augmentait pas sa motivation, car elle refusait de fréquenter la toilette, mais après quelques réussites, elle a vu que c’était agréable d’être récompensé (petites activités et permissions), d’être félicité, en plus de ne plus avoir mal au ventre!

Voici quelques conseils en lien avec mon expérience:

1- Restez zen avec cet apprentissage. Ce n’est pas de vous qu’il s’agit, mais de votre enfant. Certains enfants, voyant qu’il y a trop d’emphase mise pour qu’ils aillent sur le pot, ne voudront plus y aller

2- Favorisez cet apprentissage lorsque vous êtes disponibles pour votre enfant autant pour l’encourager à se rendre aux toilettes ou au pot au bon moment que pour rester calmes et neutres lorsque vous devrez nettoyer les dégâts

3- Mettre à votre enfant des vêtements qu’il pourra enlever lui-même, rapidement,  lors d’une urgence toilette

4- Ne comparez pas votre enfant aux autres, rappelez-vous que chaque enfant est unique, qu’il y va à son rythme et qu’il mérite qu’on le respecte

5- Lorsqu’il s’échappe, on nettoie calmement et on le rassure en lui disant «Je sais que tu peux y arriver, tu feras mieux la prochaine fois»

Voici quelques liens intéressants:

Naître et grandir

Maman pour la vie

Educatout

 Voilà un petit partage de mon expérience, j’espère que ces quelques recommandations vous seront utiles!

Organisation et planification

En général, dans la vie quotidienne, il faut savoir s’organiser, mais ça devient essentiel quand on est parent, sinon le stress et les conflits s’enchaînent!

On a beaucoup de choses à penser et la mémoire ayant ses limites, on risque d’en oublier! Pour mieux gérer la routine matinale, le retour à la maison, les repas, les livres a rapporter à la bibliothèque, les cours de danse ou de soccer, les bains et j’en passe, il faut établir un plan de match!

 Je recommence le boulot à la fin du mois et j’ai envie que le petit déjeuner ne soit pas vécu dans le stress et que le retour à la maison ne se passe pas dans les cris de la marmaille affamée pendant que l’on prépare le repas! Je tiens à préciser que mes enfants n’ont pas de cours pour le moment, ce qui allège la liste des choses à faire!

Voici quelques petits trucs qui peuvent vous aider dans votre routine:

* L’habillement: Autant vos enfants que vous-mêmes choisissez votre tenue la veille, après consultation de la météo. J’ai commencé avec ma plus vieille cette routine. Avant de se coucher, elle fouille dans ses tiroirs et me dit ce qu’elle veut mettre le lendemain, une fois que j’ai approuvé, elle met le tout sur sa table de chevet. Le matin, il ne lui reste plus qu’à tout enfiler!  Pour ceux qui aiment se vêtir selon l’humeur au réveil, je vous conseille de préparer quelques petits kits, accessoires compris. Ainsi, pas d’essais et erreurs qui n’en finissent plus!

* L’hygiène: Les enfants prennent leur bain ou douche avant ou après le souper. Dans mon cas, je préfère prendre ma douche le soir, car le matin, je n’ai pas le temps de me sécher les cheveux!* Le réveil: La sonnerie du réveil-matin est désagréable, alors choisissez la radio pour un réveil plus en douceur! Chez nous, ma grande fille est une lève-tôt alors on n’en a pas besoin!

* Se lever quelques minutes avant les enfants le temps de se préparer dans le calme. S’ils sont réveillés, leur offrir des jouets quelques minutes.

* Il faut  préparer la veille tout ce qui est possible! Lunch, sac à dos, sac à couches, les vêtements, le souper, les bouteilles d’eau, etc.

* Une journée où vous ne travaillez pas, planifiez les repas de la semaine, faites votre épicerie et lavez et coupez déjà quelques légumes. Quand vous cuisinez, vous pouvez doubler la recette et la congeler. Vous pouvez aussi acheter quelques repas déjà faits chez votre épicier, votre boucher ou un traiteur!

 Ça semble énorme quand on regarde ce qui doit être fait le soir en revenant du boulot, mais une fois la routine bien installée, autant pour nous que pour les enfants, tout se passe aisément.

 Je vous écris tout ça, mais je n’ai pas encore vécu mon retour au travail avec 2 enfants à mes côtés. Reste à voir comment nous allons réussir à concilier travail et famille dans le calme et l’harmonie! À suivre…

 Et vous, avez-vous des trucs pour alléger votre routine familiale?

Bonne journée

Karine

Les purées pour bébé

En général, cuisiner ne fait pas partie de mes passe-temps favoris. Honnêtement, je me sens inadaptée dans ce lieu qui autrefois était le royaume de la femme au foyer. Maintenant, de plus en plus les hommes cuisinent et le font avec plaisir. Dans ma maison, c’est mon amoureux qui est maître de la cuisine. Cela c’est fait naturellement lorsque nous avons emménagé ensemble il y a de ça 11 ans déjà! J’aime cuisiner pour mes filles par contre, des plats rapides et santés, mais aussi parfois, des desserts. Je ne le fais pas assez souvent par contre, mais comme ma fille vieillie, cuisiner ensemble devient une très belle activité.

 Il y a une chose que je fais en cuisine, les purées de bébé 🙂 Je m’en tiens aux fruits et légumes et laisse la Mère Poule s’occuper de la purée de viande, elle le fait si bien! De mon côté, je n’aimais pas la texture du poulet en purée faite maison et bébé non plus, alors c’est comme ça que l’on a découvert ces produits.

 C’est tellement simple faire ses propres purées de fruits et légumes que je ne comprends pas pourquoi certains parents n’offrent que des petits pots Heinz. Pour les fruits, on les fait bouillir dans un peu d’eau jusqu’à tendreté, puis on les fait valser dans un mélangeur ou écraser à la fourchette quand bébé mange plus texturé. On peut aussi les faire dans le four micro-onde. Vous n’avez pas à faire bouillir la banane, seulement la prendre mure, l’écraser à la fourchette et mélanger. Vous pouvez ajouter un peu de son lait dedans. Quand bébé mange en petits morceaux, vous pouvez lui offrir, sans la « petite peau », orange, clémentine, raisin, cerise dénoyautée, etc.

 Pour les légumes, je préfère les faire cuire vapeur, mais on peut aussi les faire bouillir sur le four ou dans le micro-onde. Ensuite, mélangeur et ajouter de l’eau de cuisson un peu à la fois selon la texture désirée. Pour certains légumes, en raison de la grande quantité de nitrate dans l’eau de cuisson, comme les carottes, on doit y aller avec de l’eau du robinet. Dans le doute, je prends l’eau du robinet!

 Pour la congélation, on met la purée dans des bacs à glaçons et une fois que le tout est bien pris, on démoule, on les met dans un sac « ziploc », on inscrit ce qu’il contient et la date de fabrication. On peut aussi utiliser des « baby cube », ce que j’aime prendre quand c’est une petite quantité.

 Si vous avez besoin de prendre des petits pots, regardez la liste des ingrédients et assurez-vous qu’ils ne contiennent pas d’additifs. Mes filles n’ont jamais mangé de petits pots. C’était des repas fait maison ou par la compagnie Mère Poule qui offre des repas équilibrés, avec une belle texture, une bonne odeur et un bon goût. Avant de donner à bébé, j’ai testé 🙂

Voici quelques sites web et livres à consulter:

La mère poule

365 recettes pour bébés et bambins - BRIDGET L WARDLEY - JUDY MOE

L’épicerie: les purées pour bébés

Comment nourrir son enfant N.Ed. - LOUISE LAMBERT-LAGACE

Il existe beaucoup de livres sur le sujet, rendez-vous en librairie 🙂 Sur le web aussi, des idées de recettes en purées sont nombreuses!

Que pensez-vous de cette tendance à introduire directement les solides, sans passer par l’étape des purées ?

Rhume et autres petits bobos

Nous sommes dans la saison des rhumes et autres petits bobos. Ma grande fille ne fait pas exception cette fois-ci et elle a mal à la gorge. Elle s’est réveillée en pleurant et sa gorge la faisait souffrir. J’avais mal pour elle et je me sentais impuissante. Finalement, j’ai pris soin d’elle et elle va relativement bien, sauf qu’elle est officiellement enrhumée! J’avais envie de partager avec vous quelques trucs afin d’aider vos Cocos à vivre un peu mieux ces moments désagréables.

Pour le nez congestionné: 

* Utilisez une solution saline comme Salinex ou Hydrasense. Si votre enfant refuse, comme c’est notre cas depuis longtemps, faites couler les robinets d’eau chaude de la salle de bain, la porte fermée, ce qui occasionnera de la vapeur et aidera à dégager son petit nez. Pendant ce temps, donnez le bain à votre enfant avec une eau tiède.

* Pour l’aider à respirer la nuit, surélever son matelas en y déposant des oreillers en dessous.

* Aller jouer dehors!

Pour le nez qui coule:

* Mettez souvent de la crème hydratante sur son nez, car le papier mouchoir irrite la peau ou utiliser les mouchoirs qui contiennent déjà un hydratant.

Pour les yeux larmoyants:

* Faites très attention pour éviter l’apparition d’une conjonctivite.Laver vous les mains et essuyé chaque oeil avec un mouchoir ou une débarbouillette propre. On ne doit pas utiliser la même pour les deux yeux, car on pourrait occasionner un transfert de bactéries.

Pour les maux de gorge:

* Donnez des aliments doux pour la gorge, comme de la soupe, du yogourt, des pâtes, des compotes de fruits, du pouding, du Jell-O, etc. Pour les jeunes enfants qui ne peuvent pas prendre de pastilles, un suçon sera efficace.

En cas de rhume, l’enfant aura peut-être un plus faible appétit, donc il ne faut pas s’inquiéter. Il est très important qu’il boive de l’eau. Question de le motiver un peu, vous pouvez mettre l’eau dans un nouveau verre ou dans une gourde. Vous pouvez rajouter un peu de jus dans son eau! Faites-vous confiance, si après quelques jours les symptômes persistent et ou qu’il y a de la fièvre, consultez votre pédiatre! Ma fille a déjà eu une otite double et un médecin à l’urgence nous avait dit que tout était correcte. Et bien quelques jours plus tard, la fièvre étant encore là, on a vu le pédiatre qui n’en revenait que l’autre n’ait rien vu.

J’ai administré de l’Advil pour enfant à ma fille pour calmer sa douleur et lui permettre de dormir. Par la suite, j’utilise des produits homéopathiques vendus en Pharmacie quand il n’y a pas de fièvre. Certains sont sceptiques face à ses produits, mais moi je vous dirais de les essayer! Pour mes enfants, ça fonctionne bien! Il y en a pour différents symptômes!

  Les enfants sont comme nous, ils ont besoin de repos et de calme quand ils sont malades!

 

  Et vous, avez-vous des trucs pour soulager les symptômes ?